Un club nouveau

Mais déjà une grande histoire

Un objectif : faire rayonner le club, sur la scène sportive, sociale et éducative

Bourges Foot 18 : Grandes ambitions

Club de national 2

La naissance d’une fusion entre le Bourges Foot N2 et le Bourges 18 N2.

Les deux principaux clubs de la préfecture du Cher.

Cette fusion dans les nouvelles ambitions du club, celles de se rapprocher du football professionnel français professionnel, que la ville à côtoyé lors des années 80-90 en division 2. L’époque du grand FC Bourges.

La fusion entre le Bourges Foot et le Bourges 18 intervient après la progression du premier des deux clubs , accédant pour la première fois de son histoires en 32ème de finale de coupe de France en janvier 2019 où les berruyers s’étaient inclinés non sans faire douter l’Olympique Lyonnais (0-2). Le club décroche une montée en National 2 pour y rejoindre le Bourges 18 déjà bien installé au niveau fédéral.

Alors pour voir plus grand, on a décidé que l’union ferait la force.

L’histoire

En avril 2021, suite à la fusion naissait le Bourges Foot 18.

En coulisses, des évolutions se mettent en place pour l’équipe dirigeante et les éducateurs. Dans le cadre de son projet social et éducatif, le Bourges Foot 18 a fait le choix de maintenir son siège social dans les quartiers nord. Par ailleurs, c’est au stade Yves du Manoir qu’évoluera l’équipe réserve de National 2 afin de continuer à apporter de la vie et des moments de convivialité aux habitants .

Cheikh Sylla, Président du Bourges Foot 18 a donné quelques pistes pour la saison 2021 2022.

L’objectif sera d’abord de réussir la fusion structurellement et humainement. Mais les ambitions sportives ne sont pas mises de coté

Cheikh Sylla travaille de concert avec Laurent Di Bernardo à la constitution d’un groupe capable d’atteindre le haut du classement.

L’objectif est également de s’appuyer sur une équipe réserve compétitive en N3 et une troisième équipe solide en R1.

Le BF18 espère aussi parvenir au niveau de la D2 nationale dès cette année pour son équipe féminine. C’est un objectif réalisable pour les joueuses de Sandrine Jacquet qui depuis plusieurs années manquent de justesse la dernière marche de l’ascension.

Un club

pas comme les autres

Nous devrions avoir environ 700 licenciés et l’on se projette sur 44 équipes, cela demande une grosse organisation, explique Cheikh Sylla « Notre premier objectif cette saison est de réussir la fusion et stabiliser le nouveau club, et ensuite nous partirons à la conquête du haut niveau. »

L’objectif à moyen terme est en effet un retour en ligue 2 que Bourges avait quitté en … 1994 !

La formation des jeunes sera également au cœur du projet de développement avec un plan d’accompagnement sportif, éducatif et professionnel et la création d’un CAP Football.

Cheikh Sylla, Président du Bourges Foot 18

Une implication municipale

pour une fusion réussie

Yann Galut Maire de Bourges.

Yann Galut, Maire de Bourges.

Si la fusion entre le Bourges Foot et le Bourges 18 a eu lieu, c’est en particulier à l’aide d’une forte implication municipale.
L’un des premiers sur le pont, Yann Galut, le maire de la cité berruyère était avant son élection un membre du club du Bourges Foot, s’occupant notamment d’une équipe séniors féminine. Il fait d’ailleurs du sport un point central de son mandat.

Cette fusion ne concerne pas que les deux clubs de la ville de Bourges. En effet, Bourges compte de nombreux clubs dans ses quartiers sans jamais avoir eu l’occasion de créer une synergie entre eux.
Le projet de fusion concerne aussi ces équipes là, comme des clubs satellites, notamment pour la formation des jeunes. Ces derniers pourraient ensuite intégrer l’élite locale et départementale dans le nouveau club fusionné. C’est en tout cas le vœux de la municipalité.

L’objectif est clair et annoncé par les dirigeants : « viser la ligue 2 dans les cinq prochaines années ».

Pin It on Pinterest